Pension cushing

UNE PENSION ADAPTÉE AUX CHEVAUX SOUFFRANTS DU SYNDROME DE CUSHING

C’est une maladie chronique dûe à un trouble endocrinien lié au vieillissement de l’organisme. Cette maladie affecte généralement les chevaux âgés de plus de 15 ans.
Comment reconnaitre un cheval souffrant du syndrome de Cushing ?
– l’hirsutisme => un pelage long parfois bouclé avec des difficultés lors de la mue
– Polyuro-polydypsie => une augmentation de la soif = urine beaucoup

Autre signes possibles :

– hyperhydrose => une transpiration excessive
– un état léthargique
– une fonte musculaire
– infections à répétition

La fourbure est également un symptôme découlant de cette maladie.

La gestion d’un cheval atteint de Cushing n’est pas à prendre à la légère. Il faut une bonne prise en charge au niveau :

  • vétérinaire
  • dentaire
  • maréchalerie
  • locomoteur
  • vermifugation
  • hygiène irréprochable
  • dermatologique (une tonte régulière)
  • alimentaire

La formule équilibre comprends  :

  • Nettoyage au quotidien des murs et sol
  • Désinfection complète 1 fois par semaine
  • Une distribution du foin à volonté (de 7h à 23h)
  • Des sorties quotidiennes plusieurs heures par jour
  • Soins vétérinaire (vaccins)
  • Bilan nutritionnel vétérinaire + phytothérapie
  • Contrôle de l’évolution de la prise ou perte de poids sur la balance
  • Prise en charge maréchalerie régulièrement
  • Un contrôle dentaire
  • Une intervention ostéopathe
  • Une intervention passive
  • Une vermifugation raisonnée
  • Une tonte à chaque fois que cela sera nécessaire pour son confort
  • Une gestion du pâturage afin d’éviter les risques de fourbure (Restreindre l’accès au pâturage pendant les périodes critiques + foin adapté)

Tarif cheval/poney

535€ HT / 670€ TTC

Tarif shetland

280€ HT / 350€ TTC

Les appartements, le confort, l’hygiène, la surveillance, … restent les mêmes que pour les autres pensions. 

Cliquez ici pour plus de détails 

Le tarif comprend une prise en charge GLOBALE, avec une prise en charge adaptée :

  • Intervention du vétérinaire (vaccins)
  • Intervention du dentiste (2 visites par an)
  • Intervention d’un ostéopathe diplômé (1 fois par an)
  • Intervention du vétérinaire pour le bilan nutritionnel + phytothérapie
  • Intervention du maréchal ferrant spécialisé diplômé (parrages)
  • Mon intervention au niveau des massages (1 fois par semaine)
  • Une vermifugation raisonnée (4 coproscopies par an)
  • Gestion de la « Bobologie » (des petits bobos sans gravité)
  • Sorties quotidiennes en fonction des températures
  • Des prises en charge 7j/7 et 24h/24